Skip to content

Tu as marre des critiques des autres?

January 7, 2013

This post exists also in English

Mon frère et ma sœur ont toujours du mal à accepter la lettre de mon père.  Je viens de voir la citation suivante:

“Pardonner, ce n’est pas dire que l’autre partie a raison, ce n’est qu’à dire que tu considères que votre relation vaut plus qu’avoir raison”.

Ce m’a rappelé de l’exposé médiatique de la maudite lettre, et comme mon message positif n’avait jamais vu le jour.  Alors, voici ma réponse à tout ceux et celles qui ont vécu les choses pareilles:

Il me suis venu à l’esprit que les gens ne se sentent pas concernés que par l’avis des célèbres ou ce des experts dans leur champ d’expertise.  Cela fait une bonne raison en soi de ne pas accorder de l’importance aux avis négatifs d’autrui.  Comme leurs propos ne viennent pas, en tout cas, d’un intérêt profond en moi, alors leurs impressions sont mal pesées et elles parlent alors plutôt de leur auteur!

Alors, au lieu de refuser à jamais de parler à celui, comment faire?

Tu pourrais lire “Desiderata” et ainsi arriver à concevoir la critique comme une épreuve, voire comme du bruit, tout simplement.

Tu pourrais écouter “Get Over It” par The Eagles, et s’il te semble que tu aurais pu être le sujet du discours, alors tu chercheras l’aide dont tu as besoin- mais d’où?

Après d’avoir préalablement été traité pour votre éventuel dépression ou autre condition qui te bloque ou t’empêche de t’en sortir, partes sur la rédaction de ton CV, ton business plan, ou quoi que soit le projet de planification qu’il te faut faire à ce moment.  Et si tu te sentira bloqué au niveau de la motivation, je peux te recommander quelques bouquins- mais ça j’ai déjà essayé et j’ai l’impression que ceci n’était pas tout à fait ce que vous avez voulu!

Hier un documentaire est passé sur la télé sur Margaret Thatcher.  Parlant à un intervieweur 6 mois après son départ de son poste, elle a eu mal à accepter que ses anciens proche collaborateurs l’avait trahis en pas arrivant à la dire qu’elle devrait démissionner, mais par la suite donnant leur voix à un de ses rivales.  Par contre ses ministres jurent de l’avoir dit en face.  Alors, qui a eu raison? 20 ans plus tard, cette affaire, a-t-elle d’importance?  Sa perplexité avait, pour moi, l’air du propos d’une personne fait pour un seul poste (Premier Ministre) et qui a exécutée ses devoirs sans lâcher prise, mais au point de noyer ses critiques et finalement aussi ses collaborateurs.  Ces derniers ont eu qu’un recours en fin du compte: l’écarter du pouvoir.

Il m’est venu à l’esprit qui si on trouve que la présence d’un membre de son entourage est étouffant ou que leur avis est difficile à vivre, il n’y a qu’une chose à faire.  Il n’est pas la peine d’essayer à prendre une voie facile et de se retourner le dos, car ceci n’entraîne que d’autres soucis liés.  Il vaut mieux concevoir la difficulté comme un défi.

Pas comme les partis politiques, ni les émissions télé-réalité, on n’est pas en mesure d’écarter les gens par la vote, ni les virer de l’équipe.  les familles ne sont pas, non plus, des entreprises, avec les règles du jeu écrits et ordonnes écrits.

Alors, tu ne peux te débarrasser de personne, pas vraiment.  Pas par façon d’un email grondant, pas en ignorant leurs invitations à dîner, ni leurs cadeaux aux enfants.

Par contre, il est dans ton don à faire face au défi de réussir d’être pleinement toi-même, sans compromis hormis ceux qui entraîneront les améliorations en le sort de toi et tes personnes à charge.  Tu peux choisir d’exister malgré la présence de cette personne qui te rend la vie difficile.  Il va te falloir savoir te défendre, avouer tes erreurs, et pardonner ceux des autres.  Avant tout, il sera histoire de fixer ton cap sur tes propres projets.  Bientôt tu verras qui tu épanouiras à côté de ton ancien détracteur, et ce dernier n’arrivera pas à croire comment il avait eu un tel impression erroné de ta valeur.

Si, par contre, il se révélera ressentant de ton succès au lieu de le fêter, tu le sentiras et, avec ta nouvelle force, tu trouveras une solution.  Quoi que ça soit, tu ne feras plus sujet ne de leur blague, ni de leurs discours de motivation!

Alors, de ma part, Bonne Année et bon défi!

Advertisements
3 Comments
  1. January 8, 2013 2:40 am

    Er….I guess you are 100% integrated now, yes? Is the website now only for French-speakers?! 🙂

  2. January 8, 2013 2:41 am

    PS. Vive la difference! 😀

Trackbacks

  1. Tired of criticism from others? « A New Life in France

Comments are closed.

%d bloggers like this: